Jeunes Chercheurs Associés

Chercheur en sciences de la terre

Un chercheur en Sciences de la Terre s’intéresse aussi bien à la surface de la Terre qu’à sa structure interne, à l’atmosphère, ou même à l’environnement spatial.

climat, météo, sols, astrophysique, mission spatiale, océanographie, risques naturels, etc.

Un chercheur en Sciences de la Terre dans l’équipe, quels avantages ?

Un chercheur en Sciences de la Terre dans l’équipe, quels avantages ?

Un chercheur en Géosciences est capable de prédire des mouvements terrestres (séismes, éruptions volcaniques, etc) ou de comprendre pourquoi ceux-ci ont eu lieu grâce à de la modélisation numérique et des mesures physiques. Le chercheur en Planétologie ou Cosmologie peut étudier la formation des planètes, les conditions d’émergence de la vie, la trajectoire ou la nature des astéroïdes. Pour toute mission spatiale, gisements miniers, étude du patrimoine géologique, étude de l’environnement spatial, étude des risques naturels ou des risques provoqués par une action humaine, un chercheur en Sciences de la Terre vous apportera une aide précieuse pour que vos projets se réalisent en toute sérénité.

Les chercheurs de votre région

Anaïs T

Anaïs T

Doctorant·e - Écologie, géographie environnementale

Auvergne-Rhône-Alpes | Bourgogne-Franche-Comté

Doctorante chercheuse en géographie physique, mon sujet de thèse me permet de suivre l'évolution des communautés de diatomées fossiles, et de reconstruire l'histoire environnementale de mes sites d'études. D'autres disciplines telles que la palynologie et la sédimentologie me permet d'affiner mes résultats. Ma thèse me permet également d'établir un état écologique actuel dans les lacs étudiés et de suivre les conditions abiotiques de ses sites à travers la température, l'oxygène, la concentration en anion et cation ... Je cherche également à développer mes compétences sur le groupe d'algue des chrysophytes.

  • Paléo-environnements, paléobiodiversité, paléo-écologie
  • Analyse statistique de données, analyse factorielle, en composantes principales
  • Reliefs, érosion, géomorphologie
  • Stratigraphie, sédimentologie
Yannick B

Yannick B

Docteur·e - Physique-Chimie de l'atmosphère et du climat

Auvergne-Rhône-Alpes | Occitanie

Docteur en Physique-Chimie de l'Atmosphère et du Climat, Je suis à la recherche de missions orientées sur l'étude de l'atmosphère et/ou de la qualité, avec une préférence pour une combinaison de manipulations en laboratoire avec analyse numérique poussée des résultats. Je suis de plus très intéessant par la médiation scientifique et l'enseignement, et plus généralement au transfert de connaissances et à une communication entre le monde universitaire et le grand public afin d'élargir et renforcer la culture scientifique. Bien que mon parcours universitaire soit plutôt orienté physique (licence de physique générale, master en physique de l'atmosphère et du climat), ma thèse était à la frontière de la physique, de la chimie, et même de la biologie, grâce à des études réalisées en milieux marins, sous forte influence biologique. Cette transdisplicinarité m'a forcé à être rapide dans l'apprentissage de nouveaux concepts, et je suis donc prêt à apprendre de nouvelles choses dans le cadre de missions.

  • Modélisation mathématique
  • Atmosphère, nuages, météorologie, aérologie
  • outils de calcul et de traitement de données? tableurs: origin pro MATLAB
  • enseignement didactique de la physique
Taya F

Taya F

Docteur·e - Volcanologie

Auvergne-Rhône-Alpes

Je suis originaire de Pittsburgh, Pennsylvanie (É.-U.), où j’ai obtenu ma licence (Bachelor’s) en géologie de l’Univ de Pittsburgh en 2013. J'ai ensuite suivi un programme d’échange qui m'a permis d'obtenir un double diplôme de master recherche de l’Univ Clermont Auvergne en France et du Michigan Technological Univ (É.-U.). J’ai obtenu en janvier 2020 un doctorat en géologie (spécialité volcanologie) de l’Université Clermont Auvergne (France) et j'ai depuis travaillé en France en tant qu'ingénieur de recherche et experte consultante en minéralogie.

  • Microscopie électronique (MEB, MET, microsonde de Castaing, etc.)
  • Systèmes d’information géographique (SIG), géomatique
  • Géochimie
  • Minéraux, minéralogie, gemmologie
Anaïs T

Anaïs T

Doctorant·e - Écologie, géographie environnementale

Auvergne-Rhône-Alpes | Bourgogne-Franche-Comté

Doctorante chercheuse en géographie physique, mon sujet de thèse me permet de suivre l'évolution des communautés de diatomées fossiles, et de reconstruire l'histoire environnementale de mes sites d'études. D'autres disciplines telles que la palynologie et la sédimentologie me permet d'affiner mes résultats. Ma thèse me permet également d'établir un état écologique actuel dans les lacs étudiés et de suivre les conditions abiotiques de ses sites à travers la température, l'oxygène, la concentration en anion et cation ... Je cherche également à développer mes compétences sur le groupe d'algue des chrysophytes.

  • Paléo-environnements, paléobiodiversité, paléo-écologie
  • Analyse statistique de données, analyse factorielle, en composantes principales
  • Reliefs, érosion, géomorphologie
  • Stratigraphie, sédimentologie
Nathanaël S

Nathanaël S

Docteur·e - Génie Civil - Géotechnique

Auvergne-Rhône-Alpes | Bourgogne-Franche-Comté

Docteur dans le domaine du génie civil et de la géotechnique.

  • Construction, analyse de structures, génie civil
  • Développement durable, économie circulaire, soutenabilité, écoconception, décarbonation
  • Risques naturels
  • Séismes, sismologie

Jean-Baptiste G

Docteur·e - Géosciences

Île-de-France

Titulaire d’un doctorat en Géosciences, j'ai acquis de solides compétences à travers mes études et expériences dans le domaine des géosciences en combinant études de terrain, et intégrations de données géologiques, géophysiques et géochimiques. Aussi, j’ai pu étudier et appréhender la problématique des risques naturels (glissements de terrain et systèmes karstiques) dans un contexte d’enjeu dans la vallée de la Roya et dans la région de Lodève.

  • Systèmes d’information géographique (SIG), géomatique
  • Cartographie
  • Risques naturels
  • Montagne
Raphaël K

Raphaël K

Doctorant·e - Géologie

Île-de-France | Nouvelle-Aquitaine

Doctorant en géologie à l'Institut des Sciences de la Terre de Paris à Sorbonne Université. Spécialisé dans le domaine de la sédimentologie, SIG, géomorphologie et géotechnique. Je réalise ma thèse dans la vallée de la Roya suite à la crue d'octobre 2020. L'un des objectifs est d'estimer un temps de retour de pareils événements (crues majeures) sur la base des archives sédimentaires enregistrées (par datation) à terre et en mer dans les deltas du Var et de la Roya. Aussi, un autre objectif est d'estimer l'apport sédimentaire qu'il y a eu pendant le 2 octobre 2020 (par érosion notamment) pour intégrer ces données dans une approche "source-to-sink". La thèse se veut pluridisciplinaire regroupant les champs de la sédimentologie, géomorphologie, SIG et géotechnique mais aussi de la modélisation numérique ainsi que la géographie.

  • Modèles et simulations numériques
  • Systèmes d’information géographique (SIG), géomatique
  • Risques naturels
  • Reliefs, érosion, géomorphologie
Jean D

Jean D

Docteur·e - sociologie

Île-de-France | Nouvelle-Aquitaine

Docteur en sociologie de l'Ecole des Mines-Paris, je travaille sur les stratégies de transition des entreprises de l'énergie et sur les controverses socio-techniques liées à l'implantation d'infrastructures.

  • Enquête ethnographique, ethnométhodologie
  • Sciences et techniques en société (STS), sociologie des sciences, des techniques, de la connaissance
  • Énergie, systèmes énergétiques, réseaux d'énergie (gaz, chaleur, hydrogène…)
  • Changement climatique
Sylvain G

Sylvain G

Docteur·e - sciences de la Terre

Île-de-France | Normandie

Je suis un sédimentologue et géochimiste spécialisé dans la reconstitution des paléoenvironnements et des paléoclimats. En 2013, j'ai soutenu une thèse sur les conséquences du maximum thermique du Paléocène-Eocène, qui m'a permis de déterminer les conséquences d'un brusque réchauffement climatique sur les environnements continentaux d'Europe du Nord-Ouest. J'ai ensuite effectué un post-doctorat de deux ans à Total, pendant lequel j'ai été formé à la géologie d'exploration. Après avoir effectué plusieurs missions de géochimiste junior à CVA engineering, j'ai ensuite rejoint l' "Energy and Geoscience Institute" de l'Université de l'Utah (USA) en tant que géochimiste expert. Pendant trois ans, j'ai ainsi participé à trois grands projets pluri-disciplinaires des roches mères de l'Atlantique et mis au point un nouveau protocole analytique adapté à de telles études. Enfin, j'ai enseigné les Sciences de la Terre à Sorbonne Université pendant l'année scolaire 2021-2022 en tant qu'attaché temporaire d'éducation et de recherche. Au cours de ma vie professionnelle j'ai aussi écrit 10 articles scientifiques et 10 rapports de recherche à destination de clients ou d'instituts publics.

  • Paléo-environnements, paléobiodiversité, paléo-écologie
  • Géochimie
  • Enseignement, didactique des sciences de la Terre, de la géologie
  • Système climatique, climatologie, paléoclimatologie
Raphaël K

Raphaël K

Doctorant·e - Géologie

Île-de-France | Nouvelle-Aquitaine

Doctorant en géologie à l'Institut des Sciences de la Terre de Paris à Sorbonne Université. Spécialisé dans le domaine de la sédimentologie, SIG, géomorphologie et géotechnique. Je réalise ma thèse dans la vallée de la Roya suite à la crue d'octobre 2020. L'un des objectifs est d'estimer un temps de retour de pareils événements (crues majeures) sur la base des archives sédimentaires enregistrées (par datation) à terre et en mer dans les deltas du Var et de la Roya. Aussi, un autre objectif est d'estimer l'apport sédimentaire qu'il y a eu pendant le 2 octobre 2020 (par érosion notamment) pour intégrer ces données dans une approche "source-to-sink". La thèse se veut pluridisciplinaire regroupant les champs de la sédimentologie, géomorphologie, SIG et géotechnique mais aussi de la modélisation numérique ainsi que la géographie.

  • Modèles et simulations numériques
  • Systèmes d’information géographique (SIG), géomatique
  • Risques naturels
  • Reliefs, érosion, géomorphologie
Jean D

Jean D

Docteur·e - sociologie

Île-de-France | Nouvelle-Aquitaine

Docteur en sociologie de l'Ecole des Mines-Paris, je travaille sur les stratégies de transition des entreprises de l'énergie et sur les controverses socio-techniques liées à l'implantation d'infrastructures.

  • Enquête ethnographique, ethnométhodologie
  • Sciences et techniques en société (STS), sociologie des sciences, des techniques, de la connaissance
  • Énergie, systèmes énergétiques, réseaux d'énergie (gaz, chaleur, hydrogène…)
  • Changement climatique
Benjamin A

Benjamin A

Doctorant·e - Ecologie, Géographie environnementale

Auvergne-Rhône-Alpes | Nouvelle-Aquitaine

Doctorant chercheur en écologie et ingénieur AgroParisTech en gestion des milieux naturels, je suis passionné par la Nature et sa richesse. En tant qu'écologue, j'ai ainsi rapidement développé mes compétences naturalistes sur divers taxons, d'abord en entomologie et en botanique (prairiale et forestière), mais aussi en herpétologie, ornithologie, mammologie ... et autres curiosités naturelles comme la géologie et les fossiles. Ma formation et mes expériences professionnelles m'ont conduit vers ma spécialité de recherche actuelle, les services écosystémiques en milieu prairial naturel de moyenne montagne.

  • Agroécosystèmes, agronomie, cultures, élevage, milieux pastoraux
  • Protection, conservation (écologie)
  • Services écosystémiques
  • Inventaire naturaliste, diagnostic écologique
Yannick B

Yannick B

Docteur·e - Physique-Chimie de l'atmosphère et du climat

Auvergne-Rhône-Alpes | Occitanie

Docteur en Physique-Chimie de l'Atmosphère et du Climat, Je suis à la recherche de missions orientées sur l'étude de l'atmosphère et/ou de la qualité, avec une préférence pour une combinaison de manipulations en laboratoire avec analyse numérique poussée des résultats. Je suis de plus très intéessant par la médiation scientifique et l'enseignement, et plus généralement au transfert de connaissances et à une communication entre le monde universitaire et le grand public afin d'élargir et renforcer la culture scientifique. Bien que mon parcours universitaire soit plutôt orienté physique (licence de physique générale, master en physique de l'atmosphère et du climat), ma thèse était à la frontière de la physique, de la chimie, et même de la biologie, grâce à des études réalisées en milieux marins, sous forte influence biologique. Cette transdisplicinarité m'a forcé à être rapide dans l'apprentissage de nouveaux concepts, et je suis donc prêt à apprendre de nouvelles choses dans le cadre de missions.

  • Modélisation mathématique
  • Atmosphère, nuages, météorologie, aérologie
  • outils de calcul et de traitement de données? tableurs: origin pro MATLAB
  • enseignement didactique de la physique
Mathias R

Mathias R

Docteur·e - Sociologie

Île-de-France | Pays de la Loire

Mathias R. est sociologue des sciences et des techniques et chercheur postdoctoral au LEMNA (Laboratoire d’Economie et de Management Nantes Atlantique). Il est l’auteur d’une thèse sur l’histoire du risque sismiques dans la sûreté nucléaire en France et travaille actuellement la problématique de la conception centrée utilisateur dans l’industrie naval de défense.

  • Sciences et techniques en société (STS), sociologie des sciences, des techniques, de la connaissance
  • Risques industriels et technologiques, sécurité industrielle
  • Anthropologie des techniques, histoire des techniques
  • Interculturalité, communication interculturelle
Clément B

Clément B

Docteur·e - Sciences Physiques et de l'Ingénieur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Docteur en Sciences Physiques et de l'Ingénieur, Spécialité Astrophysique, Plasma, Nucléaire

  • Électronique
  • Radioactivité, fusion, fission nucléaire, instrumentation nucléaire, physique nucléaire
  • Physique des particules, des hautes énergies, interactions fondamentales
  • Astroparticules, rayons cosmiques (astrophysique)

Exemples de missions en sciences de la terre

Docteur en Astrophysique

Docteur en Astrophysique

Un docteur en Astrophysique s’intéresse à des objets tels que les étoiles, les planètes, les galaxies, le milieu interstellaire, les pulsars, les trous noirs, les magnétars, les étoiles à neutrons, les nébuleuses, ou la Voie Lactée. Un chercheur en Astrophysique est capable de puiser dans ses connaissances en mécanique, en électromagnétisme, en  statistique, en thermodynamique, en quantique, en relativité, ou en physique nucléaire pour étudier des données (luminosité, densité, température, ou composition chimique) des objets étudiés pour établir des prévisions sur leurs comportements futurs ou pour comprendre leurs mécanismes intrinsèques. Un docteur en Cosmologie est un expert de la formation du Système solaire, et de l’expansion de l’Univers. Un chercheur en Planétologie s’intéresse aux objets condensés comme les planètes naines, les comètes, ou les sondes spatiales. Un expert en Physique stellaire est spécialiste de la naissance et de l’évolution des étoiles ainsi que de la nucléosynthèse. Un docteur en Astrophysique sait utiliser et façonner un grand nombre d’instruments de mesure (capteurs, régulateurs, actionneurs, etc), ce qui lui permet d’acquérir des données et de mettre en place des systèmes d’automatisation, d’observation, de simulation, de surveillance, etc.

Doctorant ou docteur en Géologie

Doctorant ou docteur en Géologie

Un docteur en Géologie s’intéresse à la composition, à la structure, à l’évolution ou à la déformation de la surface ou de la croûte terrestre ou extra-terrestre. L’étude de la tectonique des plaques, du magnétisme des roches ou de la volcanologie permet de prédire des phénomènes (éruptions volcanologiques, séismes) et de s’en protéger. La Paléontologie permet, en étudiant les fossiles, de comprendre l’évolution de la vie. Un expert en Sédimentologie s’intéresse à l’érosion des roches ou à leur formation par dépôts de sédiments. Un spécialiste en Pétrologie ou en Pétrographie étudie les propriétés des roches et leur mécanisme de formation et d’évolution. Le chercheur en Géomorphologie analyse le relief et s’interroge sur les processus de façonnage des paysages. Un expert en Hydrogéologie vous permettra de comprendre comment des grottes se forment, ou de comprendre la circulation des eaux souterraines.

Expert en Météorologie

Expert en Météorologie

Le chercheur en Météorologie est un spécialiste de la dynamique des fluides (plus particulièrement de l’air) et de la thermodynamique. En se basant sur la résolution des équations de Navier-Stokes et sur des données telles que la pression, la température, l’humidité ou la densité de l’air, un chercheur en Métrologie comprend et modélise l’évolution de nuages, de précipitations ou de vents. Ses connaissances lui permettent de prédire la formation d’orages, de cyclones, de tempêtes ou de vortex. Les études métrologiques menées grâce à des stations, des satellites ou des radars météorologiques permettent au chercheur en Métrologie de prédire l’évolution du temps à court et moyen terme. Les applications de la Météorologie sont par conséquent nombreuses, du militaire (aviation, calcul de trajectoire de projectiles) à la santé (prévision de la qualité de l’air) en passant par l’énergie, les transports, l’agriculture, la médecine, ou la construction.

Chercheur en Climatologie

Chercheur en Climatologie

Le doctorant ou le docteur en Climatologie s’intéresse à l’évolution du climat. La combinaison d'études en Géographie physique et en Météorologie permet de s’intéresser à l’évolution de l’atmosphère, des océans ou de la surface terrestre au cours de longues périodes dans le temps. En étudiant des données telles que la température globale, la concentration en gaz à effet de serre, l’humidité relative ou absolue de l’air, ou l’évaporation océanique, un expert en Climatologie va pouvoir étudier les facteurs naturels ou non naturels qui provoquent des changements climatiques. Les climats étudiés peuvent être à l’échelle régionale ou mondiale.

Quelles carrières pour un docteur en Sciences de la Terre ?

Après un doctorat en Sciences de la Terre, le jeune chercheur ou la jeune chercheuse peut continuer sa carrière en recherche fondamentale et / ou appliquée, que ce soit dans le secteur public ou dans le secteur privé. L’emploi d’un docteur en Sciences de la Terre est varié. Il peut exercer son métier dans un laboratoire de recherche en répondant à des offres de post doc ou en passant le concours pour devenir maître de conférence. Il peut également devenir chargé de recherche, chef de projet industriel, responsable de pôle recherche, chargé de mission, responsable de projet, etc.

Quelle nature de poste pour un docteur en Sciences de la Terre ?

D’après une enquête de 2019 sur la poursuite professionnelle des docteurs réalisée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), 64.6 % des docteurs en Sciences de la Terre et de l’Univers & Espace travaillent dans le secteur académique 1 an après l’obtention de leur diplôme. L’enquête révèle également que 97.3% des docteurs en Sciences de la Terre et de l’Univers & Espace occupent un emploi de cadre 1 an après avoir obtenu leur diplôme.

Les compétences liées à cette spécialité

Risques naturels Biogéographie, biomes, climats, écorégions Reliefs, érosion, géomorphologie Paysages, trames, corridors écologiques Hydrologie, hydrogéologie, eaux de surface, souterraines, aquifères, nappes phréatiques Sols, pédologie Littoral, côtes, estuaire Montagne Plateau (relief) Déserts, désertification Îles, archipels, milieux insulaires Glaciers, pergélisol (permafrost), banquise, cryosphère, glaciologie Enseignement, didactique des sciences de la Terre, de la géologie Cycles biogéochimiques Changement climatique Système climatique, climatologie, paléoclimatologie Fossiles, paléontologie, paléobiologie Minéraux, minéralogie, gemmologie Roches, pétrologie, pétrographie Océans, océanologie, océanographie Volcans, volcanologie Histoire de la Terre, géologie historique, paléogéographie Séismes, sismologie Plaques tectoniques, manteau, noyau, géodynamique, géophysique interne Failles, plis, schémas structuraux, coupes géologiques, géologie structurale Prospection (géologie) Géotechnique, mécanique des sols, études de sols Champ magnétique terrestre, planétaire, haute atmosphère, aéronomie Planètes, satellites naturels, comètes, astéroïdes, météorites, planétologie, géologie planétaire, cosmochimie Géodésie, topométrie Patrimoine géologique, géodiversité, géoparcs Gisements miniers, ressources minérales, géologie économique Atmosphère, nuages, météorologie, aérologie Gravimétrie, mesure de la pesanteur Mécanique céleste, spatiale, orbites (astronomie) Astrométrie, rotation de la Terre, systèmes de référence, temps universel Astronomie observationnelle Soleil (astrophysique, cosmochimie) Lune (astrophysique, cosmochimie) Système solaire (astrophysique, cosmochimie) Étoiles (astrophysique, astrochimie) Exoplanètes, systèmes planétaires (astrophysique, astrochimie) Galaxies, Voie lactée (astrophysique, astrochimie) Cosmologie, Univers, Big bang (astrophysique) Astroparticules, rayons cosmiques (astrophysique) Trous noirs, étoiles à neutrons, naines blanches, objets compacts (astrophysique) Milieu interstellaire, nébuleuses (astrophysique, astrochimie) Satellites artificiels Exobiologie, vie extraterrestre Mission spatiale Géothermie Origine de la vie, chimie prébiotique Microanalyse (analyse physico-chimique) Télémétrie laser, radar, sonar, LIDAR, modèles numériques de terrain Sondage, prospections, fouilles Stratigraphie, sédimentologie Instrumentation aéroportée Télédétection spatiale Arctique Antarctique Précambrien (temps géologique) Paléozoïque, Primaire (ère géologique) Mésozoïque, Secondaire (ère géologique) Cénozoïque, Tertiaire (ère géologique) Quaternaire (période géologique) Holocène (époque géologique)

Nos missions phares

Agaetis
Agaetis

Lien entre éthique et entreprise

Réalisation et mise en récit d’une charte éthique au sein d’une entreprise de programmation informatique.

Clermont-Ferrand, Auvergne
Ethique, méta-éthique philosophique, philosophie morale, mise en récit (storytelling), discours
CH de Millau
CH de Millau

Formation PCR quantitative

Formation professionnelle en centre hospitalier en technique de quantification des acides nucléides (ADN, ARN) avec l’organisme Bioformation.

Millau, Occitanie
Amplification en chaîne par polymérase (PCR), Biologie moléculaire, génétique, épigénétique, génomique, Biologie humaine
Association DAHLIR
Association DAHLIR

Accompagnement RH d’une association

Analyse et évaluation des schémas organisationnels associant salariés et bénévoles de l’association DAHLIR en partenariat avec la SCOP MAJ.

Puy-en-Velay, Auvergne-Rhône-Alpes
Gestion des ressources humaines, organisation du travail, Associations, Économie sociale et solidaire (ESS), coopératives, mutuelles

Rejoignez la première coopérative scientifique de France

  • Des missions adaptées pour élargir et diversifier vos horizons professionnels
  • Diffusez votre savoir-faire et vos connaissances
  • Vos interventions rémunérées et protégées par un contrat de travail